logo
Catégories
Archives
TRICK or TREATS... ? - MERCI GIGI le blog anti-mythe alimentaire
16147
post-template-default,single,single-post,postid-16147,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,side_menu_slide_with_content,width_370,qode-child-theme-ver-1,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

TRICK or TREATS… ?

Tu dis quoi toi quand ton enfant te réclame (avec ses yeux de merlan frit) des bonbons « maman chérie s’il te plaît juste un »… ?

Allez juste un ma chérie et après fini car je t’ai déjà dit que c’était pas bon de manger trop de bonbons, hein, tu le sais bien. Ah bon ? Mais qui dit que c’est pas bon les bonbons à part le dentiste ?

La nounou ? Elle a un gros bocal sur son étagère de la cuisine, le meilleur des remèdes en cas de bobos, chagrins et tutti quanti (bien plus efficace que la trousse à pharmacie et presque plus naturel pourrait-on croire !).

La maîtresse d’école ? Elle clame haut et fort « pas de bonbon pour le goûter ni pour la collation du matin », mais autorise ni vu ni connu les flopées de bonbons à chaque occasion festive : 100ème jour de l’école, Carnaval, marché de Noël, sans compter la bonne trentaine d’anniversaires dans l’année scolaire !

Les mamans de l’école ? Tu parles, ce sont elles qui fournissent les petits sachets remplis de bonbons à distribuer gentiment à tous les copains et copines de la classe pour fêter l’anniversaire de leur progéniture !

La mamie ? Sa priorité absolue : faire plaisir à ses petits-enfants et ne surtout pas les frustrer (comme elle a pu le faire avec ses propres enfants ceci dit en passant). Véritable agent double concernant les thèmes qui fâchent : c’est la 1ere distributrice officieuse de bonbons de ton gosse et c’est la 1ere à monter au créneau lorsque le thème bonbon est abordée en famille : « quelle plaie ces bonbons, je me refuse absolument à donner à mes petits-enfants ces cochonneries ! »

La boulangère ? Pas grand chose à craindre venant d’elle pour les mamans anti-bonbons car elle les vend. Petite réplique assez efficace pour calmer ton gamin en transe devant les sucettes « tu as des sous pour la payer ? »

Le banquier ? Aussi incroyable cela soit-il, oui il a des bonbons en stock (en tout cas le mien). On ne peut pas dire qu’ils soient du plus bel effet (je soupçonne une collecte qui date de plusieurs années avec les fonds de tiroir) mais ça marche à tous les coups (moche ou beau, peu importe pour ton gosse, c’est un bonbon).

Les cousins ? Alors là c’est la vraie cata. Passage par le supermarché oblige au début des vacances, c’est la bonne excuse « allez maman, quelques bonbons pour les cousins » et comme « maman, c’est la fête, c’est les vacances ! » : c’est un traffic ininterrompu pendant toutes les vacances d’échange de bonbons divers et variés et une véritable orgie quotidienne digne du soir d’Halloween !

Et les mamans dans tout ça ? Partagées (comme pour le goûter) entre faire plaisir à leur enfant et ne pas mettre en péril leur santé, c’est un vrai casse-tête ! Si ce n’est que c’est plutôt bien de faire comprendre aux enfants que les bonbons c’est pas tous les jours, c’est un aliment sucré +++ exceptionnel, réservé aux moments de fête. Et la fête c’est pas tous les jours !

 

illustration parue en 2014 – recette @ Jamie magazine

No Comments

Post A Comment