logo
Catégories
Archives
La journée de la femme ! - MERCI GIGI le blog anti-mythe alimentaire
695
post-template-default,single,single-post,postid-695,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,side_menu_slide_with_content,width_370,qode-child-theme-ver-1,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

La journée de la femme !

La « Journée de la femme », jusqu’à présent, je dois l’avouer, me faisait plutôt RÂÂââââlerrrr.
Eh bien, c’est terminé. Non pas que cette SEULE et unique journée ait été multipliée par 365, comme pour les hommes. Non, loin s’en faut, même si l’idée d’une égalité hommes-femmes a le vent en poupe, ce n’est pas encore au point. A défaut, j’ai choisi de changer de point de vue.

Merci, mille fois merci aux « Glorieuses* ». Grâce auxquelles j’ai réalisé que cette célébration était aussi l’occasion de laisser émerger une magnifique créativité. Une créativité bouillonnante, rayonnante, stupéfiante, qui déborde bien au-delà d’une « fête » sur un calendrier.
Et je préfère désormais en profiter et l’alimenter… je pèse mes mots.

gigi♥LeahChase

Je veux donc apporter ici ma pierre créative et féminine en brossant ce portrait d’une femme cuisinière sublissime et inspirante, je veux dire par là une nana qui fait ce qu’elle veut, y compris tancer l’ex-président B. Obama quand il OSE demander de la sauce piquante pour assaisonner son fameux Gombo (jeune fou !).
C’est de Leah Chase** dont je te parle. Une comète de 94 ans. La Cheffe du restaurant Dooky Chase à la Nouvelle Orléans, dont l’histoire va au-delà des légendes de la musique qu’elle a reçu, des présidents pour qui elle a cuisiné, des nombreuses récompenses dont elle a été honorée, et du plaisir donné par ses spécialités créoles qu’elle cuisine depuis (à la louche) 7 décennies.
Là bas, on l’appelle « la Reine de la cuisine créole » (Queen of Creole Cuisine) ; une reine qui a même inspiré l’histoire du dessin animé « La Princesse et la Grenouille » (Disney dis-donc !).

Dans les turbulences de l’Amérique ségrégationniste des années 30, on dit que le sort des Etats Unis s’est joué au dessus d’un bol de Gombo du « Dooky Chase » qui accueillait les activistes pour les droits civiques en dépit des interdictions de se rassembler. Dans ce restaurant familial on trouvait plus que la cuisine succulente-réconfortante de cette femme courageuse et bienveillante, un point de chute, un soutien.

La musique, les arts, les droits de l’homme et la joie sont intimement présents dans ses plats inimitables auxquels je rêve de goûter. Alors, tous les autres jours de l’année, ceux où je ne suis pas à la fête, et où je traine les pieds entre le frigo et le fourneau, je pense à elle !

Personnellement, j’aimerais qu’elle soit notre prochain prix Nobel de la paix.

« Never stop dreaming » !

 

** Leah Chase on BBC

* lesglorieuses.fr : La newsletter qui réinvente l’information sur les femmes. Déculpabilisant, hilarant, percutant,… qui fait cohabiter politique, culture, sexe, empowerment, et …. Nous, les Femmes. Franchement, abonnez-vous, si ce n’est déjà fait !

Si vous aimez les portraits de femmes, je vous conseille : « Les culottées »
Des portraits de femmes qui ne font que ce qu’elles veulent par Pénélope Bagieu. Un régal pour l’esprit et les yeux.

No Comments

Post A Comment