La "Ruche qui dit oui", C'est facile et pratique. Gigi aime !
16353
post-template-default,single,single-post,postid-16353,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-child-theme-ver-1,qode-theme-ver-16.8,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive

la ruche qui dit oui

Gigi aime le pesto simplisme à l'ail des ours

La « Ruche qui dit oui » est une sorte de « drive-amap » qui propose des produits en direct des petits producteurs de la région. C’est facile, tu passes ta commande en ligne quand tu veux (sans engagement). C’est pratique, tu trouves un peu de tout, aussi bien des légumes que des fruits, de la viande, des produits laitiers, des céréales, du pain, des gâteaux, du savon, des chaussettes en laine de dahu et autres produits folkloriques… Il y en a pour tous les goûts !
L’objectif : « Manger mieux, manger juste » , acheter local, de saison, de qualité, soutenir les petits producteurs locaux, créer une communauté soucieuse du bien-être de tous.
Les bougons-sceptiques soupçonnent cette application d’être une machine-à-laver-green pour encore faire des gros sous sur le dos des producteurs et consommateurs en douce…

N’empêche que leur newsletter hebdomadaire Oui ! Magazine a vu le jour en 2013 avec une devise pleine de bon sens : « Ne mâchez plus les yeux fermés ». C’est une des seules que je lis vraiment (avec celle des Glorieuses), qui me met du baume au coeur, m’inspire, me fait réfléchir. Une mine d’infos qui valent le coup d’être partagées.

J’ai envie d’y croire !
 ail des ours. pesto simplissime

Ingrédient chouchou de ma dernière commande @laruchequiditoui : Ail des ours ! vive le printemps. Pas fastoche à trouver à moins de vivre dans la forêt, d’autant que la fenêtre de récolte est plutôt étroite. Quelle aubaine d’en trouver dans cette ruche ! Alors tu penses bien que j’ai fait des réserves. Ail des ours haché + huile d’olive bien choisie, un coup de Turbotup©, et le tour est joué ! Un pesto simplissime hyper délicieux. Accompagne et assaisonne tout merveilleusement. En tartine sur du pain grillé, une sorte de garlic-bread version ariégeoise, j’adore.

Merci la ruche !
Sans commentaire

Poster un commentaire